Quelles innovations dans le domaine des énergies ?

Quelles innovations dans le domaine des énergies ?

La révolution industrielle qui s'est opérée au cours du 20e a permis l'envol du secteur énergétique. Les premières centrales nucléaires sont opérationnelles dans les années 50. Puis, les pays développés ont commencé à exploiter le pétrole et le gaz. Ces changements ont apporté d'importantes améliorations dans la production d'électricité. Maintenant, face au tarissement des énergies fossiles, quelles innovations pouvons-nous constater dans le domaine des énergies ?.

Le photovoltaïque à concentration (CPV)

Le sigle CPV signifie Concentrated Photovoltaic. Cette notion en anglais désigne les technologies photovoltaïques à concentration. L'exploitation du CPV constitue une avancée majeure dans le secteur de l'énergie, en particulier pour le solaire. Son principe repose sur l'utilisation d'un petit nombre de cellules solaires très performantes. Celles-ci sont censées autoriser un rendement presque deux fois de celui des meilleures cellules au silicium.

Engagé pour le développement des entreprises, le physicien André-Jacques Auberton-Hervé est un des pionniers pour le CPV. Ses efforts dans ce domaine ont été même récompensés par un chiffre d'affaires qui a rebondi rapidement. Et même si son entreprise a suspendu le solaire, André-Jacques Auberton-Hervé ne cesse d'apporter sa contribution pour promouvoir le renouvelable via le cabinet de conseil qu'il a fondé en 2015.

Les solutions de stockage des énergies vertes

L'emballement pour l'énergie renouvelable (EnR) répond à la recherche d'alternative pour les sources d'énergies polluantes. Néanmoins, le stockage de ces énergies propres demeure problématique et il fallait trouver une solution afin de profiter des EnRs. C'est alors qu'a fait son apparition la ferme de batterie dont la capacité de stockage monte jusqu'à 100 MW.

L'utilisation des batteries pour stocker l'EnR consiste à accumuler l'énergie lorsque la quantité d'énergie produite dépasse les besoins. Moins utilisé en France, le Compressed Air Energy Storage (CAES) constitue également une innovation dans la conservation des EnRs. Il consiste à accumuler des énergies produites dans des caves souterraines.

L'avancée des recherches dans le stockage des renouvelables incitera certainement les consommateurs à utiliser ces énergies. Pour la réalisation d'un projet sur ces énergies nouvelles, le cabinet de conseils 4A Consulting & Engineering promet de prêter mains fortes aux acteurs impliqués. Créé par M. A.J Auberton-Hervé, à l'origine de plusieurs projets solaires, 4A Consulting & Engineering a fait de sa spécialité le management de l'innovation et les projets complexes dans le renouvelable.

Zoom sur les batteries pour stocker l'énergie solaire

Il s'agit de l'innovation qui marquera le plus l'ère du renouvelable à en juger par la prévision pour le marché dédié aux batteries pour les panneaux photovoltaïques. En effet, le marché sera inondé dans les 3 prochaines années jusqu'à 6 millions de batteries, l'équivalent d'un gain de plusieurs centaines de dollars pour les fabricants.

Actuellement, les utilisateurs peuvent choisir parmi différents types de batteries pour le stockage de l'énergie solaire : le lithium-ion, l'AGM, le gel et la batterie « plomb ouvert ». Toutes ces découvertes confirment à quel point le solaire est en train de s'améliorer pour répondre à nos besoins énergétiques. Ayant compris l'enjeu de cette énergie, Soitec a été le premier à essayer de percer dans l'énergie solaire en investissant dans plusieurs pays. L'entreprise iséroise Soitec a décidé de tourner la page du solaire, certes, mais ses démarches dans le renouvelable est un exemple à suivre pour assurer l'avenir énergétique de la planète.

Articles